Arkema s’engage pour contenir le réchauffement climatique nettement en dessous de 2°C

- Communiqué de presse
Responsabilité sociétale - Corporate
Arkema se mobilise avec un plan climat ambitieux aligné sur les accords de Paris(1). Le Groupe s’est ainsi fixé un nouvel objectif stratégique environnemental : réduire ses émissions absolues de gaz à effet de serre (GES) de 38 % en 2030 par rapport à 2015.

Arkema est engagé dans le combat contre le réchauffement climatique depuis de nombreuses années. Dès 2018, grâce à ses efforts sur l'ensemble de ses sites dans le monde, le Groupe a dépassé son objectif 2025 de réduction de 50 % de ses émissions intensives directes de gaz à effet de serre par rapport à 2012.

 

Aujourd'hui Arkema franchit une nouvelle étape en prenant la décision d’accroître ses efforts et d’apporter sa contribution à la limitation du réchauffement climatique à la fin du siècle nettement en dessous de la trajectoire de 2°C sur la base de la méthodologie reconnue SBT (Science Based Target).

 

Cela se traduit, pour le Groupe, par un objectif de réduction de ses émissions absolues de plus de 1,7 million de tonnes en équivalent CO2 par rapport à 2015 pour atteindre moins de 3 millions de tonnes en 2030, quelle que soit l’augmentation de ses volumes de production, soit une baisse de 38 % sur 15 ans.

 

En tant qu’industriel responsable, Arkema prend en compte dans ce nouvel objectif l’ensemble des émissions de GES de son activité industrielle :

  • Les émissions directes liées à sa production, dites de scope 1 et celles dues aux substances appauvrissant la couche d’ozone (ODS – Ozone Depleting Substance)
  • Les émissions indirectes liées à l’achat d’énergie, dites de scope 2.

 

Ce plan climat a pu être établi après une étude détaillée des projections de croissance des activités du Groupe, des projets d’évolution des procédés industriels et de diminution de la consommation énergétiques ainsi que des possibilités d’achats d’électricité provenant de sources de plus en plus bas carbone.

En lien avec ce nouveau plan climat, Arkema a décidé de réviser son objectif de diminution de ses achats nets d’énergie(2) par rapport à 2012 en l’alignant sur la cible long terme de 2030 :

  • Energie (achats nets) : réduction de la consommation en intensité de 20 % (au lieu de 15 % en 2025)
    • En 2019, la réduction a atteint 9 %

 

Par ailleurs, les actions engagées par Arkema visant à réduire son empreinte environnementale lui ont permis d’atteindre dès 2018 deux autres de ses objectifs stratégiques environnementaux fixés à 2025 par rapport à 2012, concernant les émissions intensives de composés organiques volatils (COV) dans l’air et les émissions intensives de demande chimique en oxygène (DCO) dans l’eau.

Toujours engagé à diminuer l’empreinte environnementale de son activité, Arkema annonce aussi la révision de ces deux objectifs(2) avec une nouvelle cible long terme à 2030 par rapport à 2012 :

  • Air (émissions de COV) : réduction des émissions intensives de 65 %
    • En 2019, la réduction a atteint 40 %

 

  • Eau (émissions de DCO) : réduction des émissions intensives de 60 %
    • En 2019, la réduction a atteint 50 %

 

(1) L'accord de Paris prévoit de contenir d'ici à 2100 le réchauffement climatique « nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux pré-industriels »

(2) Exprimé en EFPI (Environmental Footprint Performance Indicator)

Contacts

Béatrice ZILM
Contact investisseurs
Arie TAIEB
Contact investisseurs
Peter FARREN
Contact investisseurs
Gilles GALINIER
Directeur Communication externe
Arkema
Véronique OBRECHT
Relations presse corporate
Arkema
en
Contact