X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Filtration d’eau : Polymem construit une ligne de production de membranes fibres creuses en Kynar®

- Communiqué de presse
Innovation - Produits
Cette ligne de production sera la première au monde à produire des membranes avec le tout nouveau PVDF Kynar® nanostructuré développé par Arkema. Elle permettra de fabriquer des membranes durablement hydrophiles sous forme de fibres creuses et de les assembler en modules d’ultrafiltration. L’unité devrait être opérationnelle avant la fin 2016.

En 2014, Arkema et Polymem, PME française spécialisée dans la fabrication de modules de filtration à base de membranes fibres creuses, entraient dans une collaboration pour développer une technologie de membranes d’ultrafiltration hautement et durablement hydrophiles à base d’un nouveau polymère fluoré nanostructré PVDF Kynar® mis au point par des chercheurs d’Arkema.

L’efficacité de cette technologie - excellente hydrophilie et colmatage réduit des fibres en Kynar® nanostructuré maintenus pendant leur durée en service - a depuis été validée à plusieurs échelles. Suite aux excellents résultats obtenus, Polymem passe à la vitesse supérieure avec la construction de sa première ligne industrielle de production de ces membranes.

 

Cette technnologie est destinée à être déployée plus largement dans le monde. Arkema rendra disponible son polymère Kynar® nanostructuré pour la fabrication de ces membranes fibres creuses durablement hydrophiles en complément de gamme pour d’autres sociétés impliquées dans le traitement de l’eau.

Des membranes ultrafiltrantes durablement hydrophiles

Cette technologie membranaire d’ultrafiltration avec des fibres creuses, présente les avantages suivants par rapport aux systèmes conventionnels :

    • Une filtration beaucoup plus fine (des matières en suspension, des bactéries, etc. jusqu’aux virus),
    • Une qualité d’eau en sortie très stable et indépendante de la qualité d’eau en entrée,
    • Une excellente hydrophilie des membranes, durable, qui permet d’accélérer la circulation de l’eau avec à la clé une augmentation des débits d’eau filtrés à consommation énergétique constante,
    • La possibilité d’automatiser entièrement les systèmes de filtration.

 

La filtration membranaire :  largement utilisée dans les nouvelles stations de traitement d’eau

La filtration membranaire est à ce jour adoptée par de nombreuses unités pour le recyclage des eaux usées urbaines, industrielles, l’eau potable ou le pré-traitement au dessalement d’eau de mer. L'eau est envoyée sous faible pression à travers des milliers de fibres creuses semi-perméables et poreuses, qui retiennent les matières en suspension, les impuretés, les bactéries et les virus. L’un des matéraux les plus utilisés au monde pour ces membranes est le PVDF, dont Arkema est le leader mondial.

Contacts

Vincent COTTEREAU
Relations presse produits
Arkema
en