X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Arkema, pilote du projet Reverplast, affiche son engagement pour la croissance verte

- Communiqué de presse
Corporate - Innovation - Responsabilité sociétale
Ce 27 avril 2016, Arkema signe, avec Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, Emmanuel Macron, Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique et quatre autres partenaires, la convention Reverplast, un projet d’étude visant à introduire des matières recyclées dans la fabrication de nouveaux matériaux thermoplastiques destinés aux marchés de l’automobile, du nautisme et de l’éolien. Ce projet s’inscrit dans le nouveau dispositif d’accompagnement des entreprises dans leur démarche d’économie circulaire lancé par l’Etat : les engagements pour la croissance verte.

Les enjeux

Le système linéaire sur lequel repose notre économie – extraire, fabriquer, consommer, jeter – atteint aujourd’hui ses limites : il faut dorénavant lutter contre le gaspillage de nos ressources et donc promouvoir l’économie circulaire.

 

Dans un contexte de raréfaction des matières premières, l’économie circulaire va bien au-delà du simple recyclage ; elle doit également contribuer à la sécurité d’approvisionnement de marchés en forte croissance et à la réduction des prélèvements à la source.

Arkema dans la boucle de l'économie circulaire

Le projet

Le PMMA Altuglas® (polyméthacrylate de méthyle), ou verre acrylique, est typiquement le matériau qui répond idéalement au principe de circularité, car il a la particularité – tout à fait unique pour un polymère – d’être réversible, c'est-à-dire de pouvoir être régénéré en son monomère d'origine et de pouvoir ainsi être réintroduit dans le processus de fabrication de nouvelles « résines ».

 

Ainsi, le projet REVERPLAST a t-il pour ambition de créer en Europe une filière de récupération de PMMA en fin de vie pour obtenir de nouvelles « résines » acryliques. Celles-ci entreront dans la composition de matériaux composites thermoplastiques, eux-mêmes recyclables, pour servir des marchés tout à fait prometteurs, tels que l’éolien, le nautisme ou l’automobile, car ils viendront y substituer les résines thermodures actuellement utilisées qui ne sont pas recyclables.

Les partenaires

Ce projet collaboratif est mené en partenariat avec :

  • CANOE, la plateforme technologique Aquitaine dédié aux matériaux avancés,
  • PAPREC, spécialiste du recyclage des matières plastiques,
  • INDRA, leader du recyclage des véhicules hors d’usage (VHU),
  • PLASTINOV, spécialiste de la mise en œuvre de matériaux composites pour le marché de l’éolien.

 

Le groupe Arkema confirme son engagement dans la transition écologique et énergétique en encourageant la réutilisation de produits et en recyclant ses déchets. Le Groupe a également l’ambition de fédérer toute une chaîne d'acteurs en amont et en aval sur quelques-unes de ses grandes filières produits qui s’y prêtent, comme l’illustre ce projet REVERPLAST qui trouvera dans la nouvelle Région Aquitaine une part de son ancrage.

Contacts

Gilles GALINIER
Directeur Communication externe
Arkema
Véronique OBRECHT
Relations presse corporate
Arkema
en